REALISATIONS


LISA-LISE-LISON-LISETTENous nous appelons Lisa, Lise, Lison et….

Nous sommes nées dans les années 80 chez un ébéniste qui nous a créées marron foncé.

 

Janvier 2017

Mais en réalité nous étions 4 sœurs à notre naissance. Nous avons passé une enfance très heureuse chez les grands parents d’Idelie.

Mais un jour on est venu prendre notre grande sœur et nous ne l’avons plus revue…jusqu’à ce jour de mars 2017.

Alors que le papa d’Idelie et son épouse lui apportaient des meubles pour qu’elle les relooke, Idelie a d’abord remarqué 3 petites tables gigognes (c’était nous !). Elle a adouci notre couleur et a mélangé nos teintes grâce à nos pois pour symboliser le mélange des genres : il y a toujours du féminin dans le masculin, du masculin dans le féminin, et tout un panel de genres entre les deux.

Quelques jours après, au milieu d’autres meubles, Idelie a repéré une table identique à nous 3, tout aussi bien conservée mais un peu plus grande que nous. Elle a tout de suite compris qu’il s’agissait de notre grande sœur Lisette !

Nous nous sommes enfin retrouvées toutes les 4 comme avant et prenons plaisir à exhiber nos couleurs toutes douces et nos pois, symboles de diversité humaine !

 

LUIZA2-AV-APJe m’appelle Luiza.

Je suis un petit chiffonnier qu’Idelie a acheté en 2009. Je suis une fille et j’étais grise à ma naissance.

 

 

Janvier 2017

Mes poignées étaient en bois ; un bois très aux goûts d’un petit bouledogue Français appelé Helfe qui les a dévorées.

J’ai beaucoup voyagé avec Idelie. J’ai vécu au soleil, à la montagne, au chaud, ou dans les terres froides, j’ai entendu d’autres langues.

Je suis colorée de tous ces paysages, je suis pétillante de toutes ces épices, je suis gaie de tous ceux que j’ai rencontrés.

Et de ces étapes de vie je peux vous dire que l’herbe n’est pas plus verte ailleurs car les ailleurs ne sont pas non plus parfaits. Chaque endroit vous apporte des petits bonheurs mais ce n’est pas là où vous vivez qui fait LE bonheur, c’est ceux avec qui vous vivez qui changent votre regard sur les choses ; et d’un ciel grisâtre jaillit la lumière, d’une fin de journée jaillit une couleur que vous n’aviez pas perçue auparavant ou que vous aviez oubliée…

Je suis riche de ces nuances qui rendent la vie joyeuse et rappellent les lumières du cœur.

 


LOUISE2-AV-APJe m’appelle Louise.

Je suis un miroir ancien de style Louis XIV. Je suis en chêne massif et j’ai été doré mais ma dorure a été souillée par les années. Mes moulures ont été abimées. Mon miroir lui est resté en très bon état considérant mon âge !

 

Décembre 2016

Je suis née au XIXème siècle, certainement avant 1835 car mon miroir n’a pas été fabriqué selon les techniques actuelles. Si vous voulez tester : posez un stylo délicatement sur ma glace…vous verrez que la mine du stylo « ne touche pas son reflet », ce qui signifie que je suis très ancien car ma couche de verre est épaisse!

J’ai traversé les époques et Idelie m’a trouvé au milieu de vieux outils et de bidons dans un garage, sous la poussière. En réalité, j’étais caché là-bas depuis des décennies. C’est lors de la seconde guerre mondiale que, alors que les SS faisaient main basse sur les richesses françaises, et connaissant ma valeur, les habitants de la maison m’ont caché ainsi que quelques autres trésors. Je suis resté là, discret et quasiment invisible jusqu’à ce qu’Idelie me retrouve et me refasse une beauté.

Mirez vous autant que vous voulez car je suis un des rares objets que l’on utilise à l’infini sans jamais l’user !

 

ATHENA-AVAP

Je m’appelle ATHENA.

Je suis une sellette de marbre rouge de style Louis XVI. Je suis née à la fin du 19ème siècle.

 

 

Novembre 2016

Idelie m’a retrouvée dans la maison des grands-parents de son mari. A l’origine, j’appartenais à la maman du grand-père.

J’ai été utilisée comme porte plantes toute ma vie et j’en ai gardé les stigmates car l’eau m’a usée. Idelie a dû enlever une strate de bois de mon plateau inférieur pour que je redevienne lisse. Je garde quelques cicatrices mais je me porte beaucoup mieux maintenant que je ne suis plus cloquée.

L’eau m’a abimée mais j’ai aimé porter des plantes. C’est ma fonction première et j’en suis fière.

Aujourd’hui, je suis habillée d’une robe moirée noire et j’adore mes rayures bleues qui me dynamisent et me donnent un air Grec.

Souvenez vous de mon histoire pour m’apprécier à ma juste valeur !

 

BELLA

Je m’appelle BELLA.

Je suis un pupitre d’écolier datant des années 50.

 

 

 

Octobre rose 2016

J’ai été sauvé d’une école française en rénovation dans laquelle tous mes camarades pupitres ont été jetés aux ordures. Je n’ai malheureusement pas pu conserver mes deux petits encriers de porcelaine mais je reste rare malgré tout car on trouve très peu de pupitres d’écolier en bois tels que moi, qui ne soient pas rattachés à un banc.

Quand Idelie m’a récupéré, elle devait préparer octobre rose 2016 dont le thème donné par son collectif d’artistes féminines « Les Cocottes Power » était : « la femme et son image ». Elle a donc pensé me transformer en coiffeuse. Elle m’a poncé puis peint en peinture mate noire pailletée et rose bonbon pour me donner une touche féminine. Je suis en chêne massif et elle a passé beaucoup de temps à pratiquer une ouverture dans l’un de mes coffres pour que l’on puisse faire passer les prises électriques des sèches cheveux, des lisseurs et de mon éclairage.

Elle a aussi dû calculer le nombre de tour de vis pour fixer l’élastique qui maintient mes coffres ouverts pour que la tension soit idéale pour pouvoir se regarder dans mes miroirs.

Bella GPJe représente ainsi la femme et son image à travers la vie car moi aussi je suis marquée et Idelie a voulu conserver mes imperfections parce qu’elles font partie de moi et racontent mon histoire, tout comme les rides d’une femme…

Et tout comme celles que je représente je suis fragile. Il faut me manipuler avec douceur, mais je suis aussi très solide et je peux encore encaisser les coups tout en restant debout !

 

 

Septembre 2016
Octobre rose 2015

Voici HeLa, table de chevet des années 1930 remise au goût du jour pour octobre rose 2015.

Merci à mon petit mari pour le décapage !

HeLa est tiré du nom de Mme Henrietta Lacks décédée en 1951 des suites d’un cancer du col de l’utérus. Ses cellules cancéreuses prélevées sur une métastase sont encore de nos jours utilisées dans les laboratoires de recherche contre le cancer car elles forment une lignée de cellules immortelles.

 

 

img_20160906_172843-1

 

J’avais ce meuble en tête depuis un bon moment et le voilà enfin !

L’idée était de représenter la féminité, c’est pourquoi je voulais couvrir ses jambes galbées de lingerie. Ce fût chose faite grâce à une technique appelée Hydro-Dipping. Je remercie Laurine de la société Wah eau pour avoir plongé mes gambettes dans son bain magique.

HeLa

 

brillants

 

Le rose bonbon utilisé appelle à la gourmandise et aux plaisirs de la vie de manière très « fille ».

Pour le corps du meuble, je voulais une barbe à papa et je voulais garder la tête dans les nuages roses de préférence. J’ai utilisé la technique de peinture au chiffon pour ce faire.

Brillants d’oreilles, brillants de doigts, brillants de « poignées »…ouvrez vous tiroirs de secrets !

HeLa

 

 

Miroir argent paillettes     Miroir Tryptique “Véro”

Octobre 2015

Miroir détail   Miroir Tryptique “Véro”

Technique peinture métallique et poudre de paillettes.

 

Salon ext   Table de salon “Margot”

Août 2015

 

Armoire Alice   Armoire “Alice”

Juillet 2015

 

Armoire Alice 2   Armoire “Manon”

Juillet 2015

 

Commode Alice   Commode “Sarah”

Juillet 2015

 

Cuisine   Cuisine “Odette”

Mai 2015

 

Commode grise    Commode “Laura”

Juin 2013

Bouton commode  Commode “Laura”

Une poignée peut tout changer…